GNfadingsuns Des Ailes pour un Dieu 2018 Acte II

Bienvenue sur votre Forum Smile

forum du GN des Ailes pour un Dieu

Des Ailes pour un Dieu, Acte II ​ ​ Date et lieu Jeu de rôle grandeur nature les 2/3/4 Novembre 2018 dans le superbe château de Goudourville ( http://www.chateau-goudourville.fr/fr/) Le lieu sera réservé du moment que nous auront les inscriptions de la totalité des joueurs Smile pensez à nous faire de la pub Smile la date butoir est le 30 septembre 2018 ! (mais nous ne sommes pas contre les recevoir avant:) ​ Fading Suns (définition du GROG) Fading Suns (première édition janvier 1996 Smile )est un jeu de science-fiction américain, écrit par d'anciens auteurs de l'écurie White Wolf. Si le style du jeu, et sa présentation, présentent quelques réminiscences du Monde des Ténèbres, ce n'est donc pas un hasard. L'ambiance de Fading Suns est sombre, car le jeu transpose la structure sociale moyenâgeuse dans un jeu de space-opera. Extra-terrestres et haute technologie côtoient noblesse et clergé, dans une ambiance gothique et baroque. La population vit dans la peur et la superstition, et les joueurs incarnent des héros passionnés aux objectifs grandioses. Parmi les inspirations manifestes du jeu, on peut citer "Dune" de Frank Herbert, "La Grande Porte" de Frederik Pohl, ou "Hyperion" de Dan Simmons. Le jeu se déroule au 50ème siècle. Des millénaires plus tôt, l'homme a atteint les confins de son système solaire, et a découvert un immense artefact laissé par une espèce extraterrestre depuis longtemps disparue, les Annunaki. Il s'agissait d'un Portail (Jumpgate), qui permit à l'humanité de s'étendre à travers les étoiles et de coloniser des systèmes autrement inaccessibles. Les vaisseaux envoyés de portail en portail ne tardèrent pas à découvrir d'autres espèces intelligentes, avec qui les terriens eurent tôt fait d'entrer en guerre. La volonté d'indépendance des nouveaux colons, les conflits, les interrogations métaphysiques causées par la découverte d'intelligences extraterrestres, provoquèrent la chute de deux républiques, plusieurs guerres, et l'avènement d'un nouvel ordre social, de structure féodale. De nombreuses connaissances technologiques furent perdues, alors que d'autres étaient mises à l'index par l'Église du Pancréateur, la nouvelle religion de cet âge spatial. La civilisation humaine s'étend sur une fraction seulement de son ancien territoire, une région appelée les "Mondes Connus" qui rassemble une quarantaine de planètes. Certains Portails conduisent au-delà, mais rares sont ceux qui osent les franchir... Au 50ème siècle ap. J-C., l'Empereur régnant s'appelle Alexius, et son avènement a permis de mettre fin aux guerres de succession qui avaient mis à feu et à sang les Mondes Connus pendant plus de deux générations. Mais le pouvoir de l'empereur est fragile, Alexius ayant à imposer sa volonté à de nombreux groupes aux intérêts souvent fort divergents : - Ceux qui gouvernent : La stabilité du trône impérial repose sur l'alliance (ou le statu quo) entre les cinq maisons royales, dont l'origine remonte à la Première République. Hawkwood (la maison dont est issu l'empereur), Décados, Hazat, Li Halan, et al-Malik, ont tous eu par le passé leur heure de gloire, et il ne manque pas de prétendants à une éventuelle succession impériale. Ces nobles règnent en suzerains médiévaux sur leurs mondes, et dans les palais, l'étiquette, les duels et l'amour courtois ont été érigés en règles de vie. Mais le pouvoir de la noblesse n'est pas absolu... - Ceux qui prient : L'Eglise Universelle du Soleil Céleste est l'institution qui a le plus d'impact sur la vie quotidienne au 50ème siècle. Après tout, c'est elle qui a mis à l'index la technologie ! Mais au sein de l'Eglise, on trouve de nombreux ordres, dont les buts et les visions ne concordent pas toujours. Les prêtres peuvent accomplir quotidiennement, grâce à leur foi, des miracles, regroupés sous le terme générique de Théurgie. Chaque ordre a développé sa spécialité : il n'y a pas beaucoup de points communs entre la Fraternité des Armes, l'Ordre eskatonique, ou l'Inquisition... - Ceux qui commercent : Les guildes marchandes sont les héritières des grands conglomérats de la Seconde République. Réunies au sein d'une ligue pour défendre leurs intérêts face au Clergé et à la Noblesse, elles n'en sont pas moins différentes les unes des autres. Chaque guilde a son domaine privilégié, même s'il n'existe aucun monopole, et toutes sont prêtes à tout pour le profit. Leur puissance est telle que l'Eglise Universelle est obligée de tolérer (la plupart du temps) leur utilisation de la technologie. Mais les soucis de l'Empereur seraient légers, s'il n'avait à se soucier que de possibles conflits au sein des Mondes Connus... - Ceux qui sont différents : Le terme de "Xénomorphes" regroupe bien des peuples différents. Certains ont été assimilé par l'Empire, et vivent en plus ou moins bonne entente au milieu des humains, comme les Vorox, ou les Ur-Obun et les Ur-Ukar. Mais l'hégémonie Vao (Vau), immense et technologiquement très en avance sur les hommes, oppose par sa seule existence une ferme limite à l'expansion de l'Empire d'Alexius. Sans parler des symbiotes, ces parasites extraterrestres dont la seule présence sur une planète suffit à transformer celle-ci en champ de bataille... - Ceux qui pillent : Après la diaspora, pendant les années de guerre qui ravagèrent les Mondes Connus, le contact fut perdu avec de nombreuses planètes. Aujourd'hui, les Chevaliers Errants (Questing Knights) d'Alexius en redécouvrent certains, et tous ne sont pas amicaux : le Califat Kurgan, par exemple, semble bien décidé à mettre l'Empire à feu et à sang. Ce bref survol du monde de Fading Suns ne saurait ignorer les menaces dont personne ne veut parler : cultes hérétiques, psis, adorateurs de démons, sectes schismatiques, la liste est longue des ennemis de l'ordre établi... Et, face à l'énigme des Soleils Mourants, les troubles sociaux ne font que prendre plus d'ampleur. Est-ce la fin du monde, une manifestation du Pancreator, ou un phénomène explicable par la science ? Tellement de connaissances technologiques ont été perdues... Le phénomène de la disparition des étoiles constitue le grand mystère du jeu, et rien n'a encore été dévoilé sur ce sujet. ​ Prix, et indications: Comme l année dernière, ce sera 100€ pour les PJS et 50€ pour les pnjs le week-end (en château... Smile ), avec repas du samedi midi, samedi soir et dimanche midi , couchage dans le château ,il faudra penser à gérer les lits car il y a sur site 28 couchage fixe en chambre, donc il va falloir apporter des lits d’appoints . Avec pour format 40/44 joueurs et 10 pnjs (confirmés ayant lut le monde, le scéna et les règles) . Afin d’être sur de pouvoir faire le GN la date de clôture des inscriptions sera le 30 septembre 2018. Ce GN s’adresse à des joueurs versé dans la diplomatie, l’immersion, et l’intrigue. Tout comme l’année dernière, nous voulons préciser que ce sera un GN sans bataille, sans combat de masse avec par contre des duels ☺️ (épée, arme a feu, assassinas...) D’ici la fin du mois de juillet les règles seront mises à jour, nous allons prendre en compte les remarques faites lors du dernier Opus. Ce GN n’est pas la suite de 2017, les nouveaux personnages à incarner sont tout à la fin, car comme les agents infiltrés ont été dévoilés, il n ‘y aurait aucun suspense Smile et nous voulons jouer dans un cadre différent afin de vous permettre de découvrir une autre partie de l’excellent monde de Fading Suns Smile Ce GN va s’axer sur la famille Décados, des précisions vous seront données d’ici peu sur notre site https://plastmasca.wixsite.com/gn-fading-suns et notre forum http://gnfadingsuns.forumactif.org/Afin de répartir les personnages nous allons tout comme l’année dernière vous demander de remplir un google-form. L'organisation ne fournit pas : les costumes (pour un enterrement Décados le noir est requis, chose naturelle chez les Décados Smile ) , les objets fun de jeu, les couverts, assiettes et verres, les armes en latex, les simulations d'armes (pistolet à eau retravaillé afin de donner un look de tueur), les lits d’appoints et les duvets, et vos talents pour danser la valse… Smile l’organisation fournit un historiques complet du personnage avec un portait chinois, la naissance, l ‘éducation... jusqu’au moment du ‘jeu’ , ainsi que les différentes interprétations du personnage par le biais des différents ‘masques’ : en public, en groupe restreint, et devant sa glace. Le cadre de ‘jeu’ est, cette année, l’univers de la famille Décados avec ces codes (moraux et vestimentaires) ... ​ Contexte de jeu: La famille du Duc Sergueï-Dimitri Miloslav Décados vous invite pour une dernière invitation au château de Griffe de Fer. Les années ayant eut raisons du Duc Sergueï-Dimitri Miloslav Décados, mort à l’âge de 103 ans. La Duchesse Dimitria Décados ainsi que ces enfants vous accueillerons lors de ces quelques jours de souvenirs en l’honneur de son mari partit trop tôt, mais ayant eut une vie enviée de tous. Vous connaissiez le Duc pour son humour et son gout des folles soirées, c’est pour cela qu’un grand bal de départ sera célébré, ainsi qu’une partie de chasse sur les terres du Château connut pour être fort giboyeux; tel que ces dernières volontés ont été couché sur son pré-testament. L’inhumation aura lieu sur les terres du Château de Griffe de Fer le dimanche à 11h00 précise, la famille vous attends pour célébrer ensemble le dernier voyage de notre défunt Duc. ​ https://plastmasca.wixsite.com/gn-fading-suns/la-galeriehttps://www.youtube.com/watch?v=Vld9VC75XyMhttps://www.youtube.com/watch?v=xxMkeWD0YYshttps://www.youtube.com/watch?v=r0eF8GvJNgkhttps://www.youtube.com/watch?v=227qY8EbVc0&t=31s les personnages à incarner : ​ La Famille Miloslav Décados la duchesse Ludmilla Miloslav Décados : la femme du défunt Duc. Yorick Miloslav Décados : l ainé du Duc. Katsiarina Miloslav Décados: la seule fille du Duc, son second enfant. Yersov Miloslav Décados : le dernier du Duc. Capitaine du 12ièm bataillon de Hussards ​ La famille proche de filiation non directe, deux branches : ​ la famille Pétrovna-Décados la comtesse Anastasia Pétrovna Décados : elle porte le deuil de son mari. le baron Alexis Pétrovna Décados : le fils aîné de la comtesse Anastasie Pétrovna Décados : la fille cadette de la comtesse ​ la famille Romanov-Décados le comte Alexeï Vassili-Dimitri Romanov Décados : la comtesse Tatiana Xioucha Romanov Décados : la baronne Eudoxie-Anna Romanov Décados : la fille aînée Pavel Anatolie Romanov Décados : le cadet de la fratrie l’Amiral Artiom-Sorge Romanov Décados : le second enfant de la fratrie ​ les suivants : ​ Miloslav Décados : Le « Vieux » Gustav, homme à tout faire de la famille, le bailli de la famille Einrich, le maître d’arme et confident du Duc Loris Belle-Voix, servante et confidente de la Duchesse l’évêque Anselme Hawkwood, le responsable des obsèques ​ le château de Griffe de Fer le capitaine de la garde Jax Na'kaleen, Ur-Ukar le bailli du château, Mark Elsthom le prêtre Dulcinus Xanthippès de l’ordre Amalthéen le responsable de la sécurité électronique, Anaris Sainte-Foi le soldat Temios Van Gelder, héro des Guerres Impériales le soldat Zaldric Masseri dit « le boucher de Drashen», héro des Guerres Impériales le maître veneur du Duc, Aristide Thana ​ la famille Pétrovna Claudius Van Gelder, le sénéchal de la comtesse Maximus Hortense, le capitaine de la garde et fidèle ami de la comtesse Arius le garde du corps de la comtesse Herns Sang Noir, soldat et vétéran de Stigmata, membre des Kosaques Arthius, soldat et vétéran de Stigmata Hérode, Bailli de la comtesse ​ la famille Pétrovna Anna, fidéle servante de la comtesse Haxon, soldat et vétéran des guerres impériales, membre des Kosaques le chevalier Stanislav Dougoï Décados, membre de la garde rapproché du comte Iodora Magnus Mystagogue de l’ordre Eskatonique ​ les invités As Maldiès, membre de la ligue de la Mante Nastia Décados de l’agence Jakovian Micha Décados de l’agence Jakovian Sacha Décados, colonel de la XV ième légion de Hussards Seth Sarnom, membre de la guilde Gentech ​

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

L'ordre Eskatonique

Partagez
avatar
Plast
Admin

Messages : 448
Date d'inscription : 09/04/2013
Localisation : plast_masca@mageos.com

L'ordre Eskatonique

Message par Plast le Mar 28 Mai - 22:55


Définir la théologie Eskatonique relève de la gageure, tant les croyances Eskatoniques sont peu stables et souvent incohérentes. On peut dire que chaque Eskatonique représente des croyances différentes, et aucun ordre dans l'Église n'encourage autant l'hétérogénéité que les Eskatoniques. Les croyances Eskatoniques viennent de diverses sources : anciennes métaphysiques Terriennes, philosophies extra-terrestres, croyances hermétiques de la Seconde République, et enseignements de l'Église, orthodoxe ou non. Ainsi, les enseignements Eskatoniques forment un mélange théorique de diverses branches métaphysiques, gravitant autour de la cohérence des épistémologies de l'Église, et augmenté de diverses pratiques.
Malgré la diversité Eskatonique, on trouve certaines croyances récurrentes au cœur de la métaphysique Eskatonique. Ces idées ont leur origine dans l'Évangile Oméga, mais atteignent leur maturité dans les Écrits d'Horace de l'Apocryphe Digamma. Le Concordat de Pentateuch a forcé l'Église à reconnaître la légitimité de ces textes, et presque leur statut sacré. De nos jours, des hommes et des femmes, attirés par ces enseignements, se tournent vers les Eskatoniques pour apprendre d'eux, menaçant une Orthodoxie déjà méfiante.


La Flamme Sacrée
Au cœur même des croyances Eskatoniques se trouvent l'Apocryphe Digamma (et en particulier les Écrits d'Horace) et l'Hétérodoxie Universaliste (née d'un passage peu connu de l'Évangile Oméga). Alors que l'Orthodoxie enseigne que l'âme d'un homme n'est qu'un miroir pour la Lumière Divine du Pancréateur, les enseignements Universalistes soutiennent que l'âme de l'homme contient une étincelle de la Flamme Sacrée elle-même. Chaque homme ou femme (humain ou alien) contient une telle étincelle, appelée alternativement la Flamme Intérieure, la Flamme Sacrée, ou la Lumière Interne. Mais cette flamme ne brille véritablement que chez les illuminés, et n'est qu'une braise moribonde chez les autres. Après la mort, cette flamme, qu'elle soit un foyer ardent ou qu'un plus qu'un tiède bout de charbon, survit, âme éternelle, et retourne à l'Empyréain. La Lumière Interne peut être entretenue, et nourrie. Pour la plupart des gens, ce n'est qu'une petite braise avec une touche de lumière, bien que pour certains elle puisse briller un peu plus fort que pour d'autres. Les Illuminés, cependant, sont ceux qui ont appris des techniques pour activer la flamme de Dieu en eux, pour qu'elle brûle brillamment.
Les Incarnats adhèrent aussi à l'Hétérodoxie Universaliste, mais d'une façon très différente. Ils n'ont pas, ou peu, de pratiques mystiques, et ne croient pas que l'individu a un quelconque pouvoir pour activer sa propre flamme - qui ne vient que de la grâce du Pancréateur. La responsabilité de l'Incarnat est d'atteindre à cette grâce par une vie juste.


La Fin des Temps
Les enseignements de la Fin de Temps sont inexorablement liés aux croyances Universalistes. L'Apocryphe Digamma est empli de visions et de révélations de l'eschaton, la fin des temps, mais aucune ne joue un rôle aussi important que le Livre de l'Eskaton. Ce livre parle de la fin des temps, et des actions de Infernos, le "grand ennemi", celui qui s'efforce de disperser la Lumière du Pancréateur hors de l'Univers. L'Eskaton parle d'une grande guerre, de la bataille entre le bien et le mal, la lumière et les ténèbres, et de la façon dont tous les êtres, vivants ou morts, du clergé ou laïques, paysans ou nobles, auront un rôle à jouer. Ceux dont la Flamme Intérieure a été étouffée par négligence ou ignorance seront eux-mêmes détruits; mais ceux qui auront entretenu la Flamme Intérieure survivront à la grande guerre, au temps du froid glacial et de l'ombre noire, et résideront dans l'Empyréain avec un Pancréateur victorieux.


Théurgie
L'âme humaine est une étincelle du divin, et lors de l'Eskaton, seules les âmes aux flammes les plus brillantes survivront. Comment la Flamme Intérieure est-elle donc entretenue? Selon les Eskatoniques, il y a de nombreuses façons de cultiver la Flamme Sacrée, comme l'étude des écritures sacrées, ou la méditation. Mais aucun moyen n'y fait autant que la pratique de la théurgie. Les véritables théurges apprennent qu'ils ne pratiquent pas les arts théurgiques simplement pour agir sur le monde autour d'eux, mais pour agir sur leur état intérieur - cela renforce l'âme, enflamme l'étincelle du Pancréateur pour en faire un foyer ardent de Lumière Divine. Ce que si peu de gens comprennent, c'est que pour les Eskatoniques, la théurgie est aussi bien pratiquée pour son but que pour son processus. Le processus d'apprentissage et de pratique théurgique est aussi important que le but recherché, et est d'une importance vitale pour l'entretien de la lumière divine. L'effet magique, quelle qu'en soit la puissance, est éphémère, contrairement aux conditions requises pour pratiquer cette théurgie, et les développer équivaut à s'élever vers l'illumination.


Sciences Sacrées
Chercher à comprendre les Eskatoniques uniquement à la lumière de leurs enseignements principaux reviendrait à sous-estimer la profondeur de leur métaphysique. Au-delà des premières croyances de l'Universalisme Eskatonique se trouvent les diverses sciences sacrées qui sont le résultat de millénaires d'enseignements occultes sur la nature métaphysique de l'Univers : certains Eskatoniques sont si impliqués dans ces recherches qu'ils ont souvent l'air d'oublier la charge d'apporter la lumière aux ignorants, ce qui a donné naissance au stéréotype, pas si faux que ça, de l'Eskatonique qui serait un magicien égoïste obsédé par sa quête du savoir. En vérité, beaucoup de ces sciences se chevauchent, de la même façon que chaque science possède sa quantité de contradiction. Un Eskatonique qui maîtrise des concepts Ur-Obun sur la nature de l'âme ne sera pas nécessairement d'accord avec un mystique versé dans des croyances Terriennes tribales reconstruites. Et la plupart du temps ils se disputeront plutôt que de chercher un terrain d'entente. Les sciences sacrées sont en général classées en différents Collèges, chacun d'entre eux mettant l'accent sur un domaine particulier.
Cosmogonie: De nombreux Eskatoniques se concentrent sur la nature de la Cosmogonie, une réflexion des vérités primordiales. Les cosmologies Eskatoniques incluent l'ancien modèle des 10 émanations du Soleil Céleste, un concept vieux de plusieurs millénaires. Certains Eskatoniques pensent que les glyphes trouvés gravés dans les roches de planètes inhabitées sont des représentations Anunnaki de cette même cosmogonie. Pour quelques Eskatoniques, l'étude cosmogonique est purement théorique, ce qui n'est évidemment pas l'avis de tous. Il s'agit également de l'étude des Empyréains alignés avec les 10 Sefiros, et de nombreux textes cosmogoniques incluent des rites d'invocation de diverses entités Empyriques. Certains mystiques étudient dans des pièces plongées dans les ténèbres, lisant des textes interdits qui détaillent les Qlippoth, c'est-à-dire les Émanations d'Infernos, le sombre rival du Pancréateur. Sur cette voie se trouvent les démons. Cette branche d'études a été depuis longtemps interdite aux Eskatoniques, avant même le Concordat de Pentateuch; mais la tentation est souvent trop difficile à surmonter.
Astrologie: Avec le nouvel Empire et l'acceptation des Eskatoniques, les études astrologiques suscitent un nouvel engouement. Les Eskatoniques ont préservé et embelli les enseignements occultes de la Doctrine de la Flamme Sacrée, et la notion selon laquelle de chaque étoile émane différentes énergies. D'innombrables cartes des étoiles et traités d'astrologie, perdus depuis la Chute, sont maintenant recherchés par des Eskatoniques à travers les Mondes Connus - textes qui détaillent les propriétés occultes d'étoiles aujourd'hui coupées de l'Empire, et que l'Empereur souhaiterait de tout coeur retrouver.
Géomancie: Dans les profondeurs de chaque planète se trouve une partie de la Flamme Sacrée, tout comme dans les profondeurs de l'âme humaine se trouve la Flamme Intérieure, au moins selon les géomanciens qui étudient le paysage spirituel des planètes. La géomancie a atteint son zénith pendant la Seconde République, où certaines écoles de terraforming mêlaient science et mysticisme. Les géomanciens Eskatoniques ont conservé une moitié de cette ancienne science, le coté purement mystique, mais ont perdu les compétences technologiques que possédaient les géomanciens de la Seconde République. Malgré cela, ils étudient, planète après planète, les endroits où la Flamme Sacrée du monde perce à la surface, créant des conjonctures de pure énergie magique, qui se connectent, forment des lignes qui s'entrecroisent. Ils espérent établir des rites géomantiques qui affecteront la structure physique d'une planète, et apprendre à puiser le Wyrd directement à partir des énergies locales d'une planète, pour alimenter et faire fonctionner des théurgies puissantes, telles que l'on n'en a pas encore vues.
Alchimie: L'alchimie est la science de la transmutation : à la base, il s'agit simplement de la transmutation de substances matérielles, mais pour l'illuminé, c'est la transformation de l'âme. Les opérations alchimiques fonctionnent par allégories et analogies, et la croyance aux correspondances : le travail d'un alchimiste opérant la transmutation d'un matériau en un autre est reflété par l'âme de l'alchimiste. Ainsi, nombreux sont ceux qui voient en l'alchimie un moyen efficace de renforcer la Flamme Intérieure. L'or est un métal important en alchimie, et pas simplement à cause de sa valeur monétaire : l'or est le métal du soleil, et c'est donc le métal qui représente la Flamme Sacrée du Pancréateur.
Somatologie: C'est l'étude du corps. Mais pour les Eskatoniques, il s'agit plus précisément de l'étude de la relation entre le corps vivant et la Flamme Intérieure. Les somatologistes pensent que la Flamme Sacrée jaillit du corps en des endroits spécifiques, et que des méridiens relient ces points - d'une façon qui évoque les philosophies des géomanciens. Le corps est un réceptacle pour l'esprit divin, et en tant que tel ce récipient est parfois inapte à contenir la Flamme Intérieure. Les somatologistes étudient et pratiquent donc diverses méthodes pour améliorer le corps physique, et en faire un meilleur réceptacle pour la Flamme Sacrée : les traitements à base de plantes pour purifier et renforcer le corps, ou les mouvements et exercices physiques désinfecter les méridiens, sont autant de techniques qui cultivent la Flamme Intérieure. De nombreux enseignements somatologiques sont oraux, et rares sont les livres qui contiennent leurs secrets : ils doivent être transmis de professeur à étudiant. Il n'est pas étonnant que les somatologistes soient souvent les membres de l'Ordre les plus en forme, ceux qui bénéficient de la meilleure forme physique. Ce sont également de bons guérisseurs, qui utilisent des traitements peu orthodoxes, comme insérer des aiguilles d'or le long des méridiens pour accélérer le processus de guérison ou renforcer l'immunité à une maladie. Les pratiquants du Bharata zho Veda, une technique qui combine d'anciens arts Terriens et Ur-Obun, sont parmi les somatologistes les plus connus de l'Ordre Eskatonique.
Pneumatologie: La pneumatologie est l'étude de l'esprit, ce qui implique l'âme humaine, la Flamme Intérieure, et les Entités Empyriques. Les pneumatologistes cherchent également des méthodes pour cultiver la Flamme Intérieure, mais dans des domaines plus mentaux que les somatologistes, qui incluent la prière et la méditation. La pneumatologie, comme la cosmologie, est un domaine très théorique, et provient de sources diverses. Les critiques Orthodoxes accusent la pneumatologie Eskatonique "d'embrasser un animisme païen," non sans raison - il est fréquent de la part de pneumatologistes Eskatoniques d'évoquer les "esprits du vent, des arbres, des animaux, et même des pierres à nos pieds," (comme le disait David de Lethos) et de prétendre que la Flamme Sacrée pénètre partout dans l'espace, formant la toile de Création.
Psychologie: La psychologie ésotérique est l'étude occulte du comportement humain. Pour les Eskatoniques, c'est la croyance que divers types de personnalités, de désordres, nous apprennent différentes choses sur l'état de la Flamme Intérieure. Une question importante, et toujours à l'étude, est celle de savoir si ce sont les excentriques qui sont poussés vers le mysticisme, ou si c'est l'étude de la théurgie qui brise leur esprit - de nombreux Eskatoniques ont achevé leur carrière complètement fous, à la poursuite de "l'horrible vérité."
Eschatologie: C'est littéralement l'étude de la Fin des Temps, et de nombreux Eskatoniques se plongent dans des révélations apocalyptiques dans leur tentative de mieux comprendre l'Eskaton imminent. Quand cela arrivera-t-il? A quoi cela ressemblera-t-il, exactement? Quels sont les signes de son arrivée imminente? Les Eskatoniques ont catalogué des centaines de présages et de prophéties qui parlent de la Fin des Temps. Ces études conduisent tristement à prêcher l'apocalypse, et à une légère paranoïa, en cette époque où chaque ciel qui s'assombrit est la main du Pancréateur recouvrant un monde de péché.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 3:39